BTS G.P.N.

Gestion et Protection de la Nature

(en apprentissage)

Des questions ?

Notre formulaire de contact est mis à votre disposition ci-dessous, nous vous répondrons dans les meilleurs délais. Remplissez le, et faites le nous parvenir par e-mail.

Formulaire contact

Les informations recueillies nous permettent de comprendre votre situation et de personnaliser notre réponse.

Référentiel d'emploi / Compétences acquises

Le titulaire de ce diplôme est chargé de la mise en œuvre sur le terrain des programmes ou projets de gestion des espaces et des ressources dans la perspective d’une gestion durable. Il intervient dans le but d’assurer le maintien de la biodiversité des espèces et leur cohabitation avec les activités humaines, d’assurer l’équilibre de l’ensemble des écosystèmes naturels et la gestion de tous les espaces,  de mettre en valeur les espaces (valeur écologique, économique, culturelle) et de sensibiliser et éduquer les publics. Ces emplois sont généralement spécialisés, soit dans le domaine de la gestion, soit dans le domaine de la valorisation patrimoniale. Dans le domaine de la gestion, le technicien supérieur applique, sur le terrain, les préconisations de gestion conservatoire et environnementale : préservation, conservation, restauration, protection, réhabilitation, aménagement… Dans le domaine de la valorisation patrimoniale, il intervient auprès de différents publics : animation, éducation, interprétation, tourisme nature. Il peut également être amené à assurer des fonctions d’animation, d’accueil collectif de mineurs.

  • Capacités générales

C1. S’exprimer, communiquer et comprendre le monde
C2. Communiquer dans une langue étrangère
C3. Optimiser sa motricité, gérer sa santé et se sociabiliser
C4. Mettre en œuvre un modèle mathématique et une solution informatique adaptés au traitement de données

  • Capacités professionnelles

C5. Contribuer à la production des diagnostics et expertises naturalistes
C6. Participer à des démarches de concertation et de médiation dans un territoire
C7. Conduire une opération de génie écologique et une action d’animation  du public
C8. Contribuer à la conception de projets de gestion environnementale et d’éducation à l’environnement
C9. Conduire des projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature
C10. Mobiliser les acquis attendus du technicien supérieur en gestion et protection de la nature pour faire face à une situation professionnelle

Secteur d'activité

Les structures de la gestion des espaces et des ressources ont des situations très disparates qui traduisent bien la pluralité des acteurs. Elles se distinguent :

Par leur statut :

    • Le secteur associatif : le secteur de la gestion des espaces comprend une multitude d’associations.
    • Le secteur public territorial et d’Etat
    • Le secteur privé qui comprend des entreprises spécialisées (dans l’aménagement, le génie écologique les études, le tourisme nature voire les fermes pédagogiques…).

Par leur stratégie :

    • Certaines structures assurent la maîtrise d’œuvre pour le compte de donneurs d’ordre. La présence de techniciens, au sein de la structure, se justifie alors pour assurer une assistance opérationnelle à la maîtrise d’ouvrage formalisée par des conventions et des partenariats ;
    • D’autres font appel à des prestataires externes (exp. parcs naturels régionaux qui ne sont pas en gestion directe) : la fonction de gestion des espaces étant externalisée, le besoin en emplois de technicien est nettement plus réduit au sein de ces structures mais il induit un développement des emplois dans les entreprises prestataires de travaux ;
    • D’autres, enfin, se spécialisent dans la valorisation touristiques des sites. Elles s’identifient par leurs prestations et la valorisation des espaces.

Par leur finalité :

    • Les structures dont la finalité allie animation et gestion.
    • Les structures spécialisées, soit dans la conception ou la gestion, soit dans l’animation, l’éducation ou le tourisme.

Animateur/trice “nature”, chargé de la protection du patrimoine naturel, technicien supérieur, chargé de mission, gestionnaire, éducateur-garde, informateur-relais dans l’environnement.

Secteurs : 

  • Protection du patrimoine naturel
  • Animation d’activités culturelles ou ludiques

Plus d’informations sur le marché de l’emploi / offres d’emplois en ligne :

Site internet de l’APECITA (Association Pour l’Emploi des Cadres Ingénieurs et Techniciens de l’Agriculture) : Rubrique “Environnement”.

 
Contenu et organisation de la formation

Référentiel national de formation et d’évaluation

Le référentiel du diplôme contient le référentiel métiers, le référentiel d’évaluation, et le contenu détaillé de la formation.

Alternance en organismes d’accueil

Alternance de blocs de 2 à 3 semaines à l’école et de périodes dans la structure du maître d’apprentissage :

    • 40 semaines en centre de formation.
      • Matières générales
      • Matières Techniques
    • 64 semaines en entreprise (ont 10 semaines de congés payés).

Évaluation et délivrance du diplôme

Le BTS s’obtient à 50% en Contrôle en Cours de Formation (CCF) et 50% en épreuves terminales d’examen.

 

Conditions d'accès & poursuites d'études

Voie d’accès :

Après avoir obtenu un diplôme de niveau IV (Baccalauréat).
Etre âgé de moins de 30 ans
Avoir signé un contrat d’apprentissage avec un employeur
Une “pré-inscription” est obligatoirement effectuée par le candidat via le portail : www.parcoursup.fr, mais ceci ne dispense pas d’un contact obligatoire avec notre établissement.

Autre modalité de formation que nous proposons :

Nous proposons aussi ce BTS par la voie de la formation professionnelle continue.

Poursuite d’études

Hors établissement :

    • Licences professionnelles, classes préparatoires post-BTS, …