Titre berger vacher d’alpage

(Titre déposé au  R.N.C.P.)

Date formation : Débute en mai
Durée de formation : 6 mois

Réussite :

Satisfaction :

Conditions Générales de Vente

Certification qualité

Des questions ?

N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus ou expliquer votre situation.

Responsable de Formation
– Françoise Couturier, francoise.couturier@educagri.fr (CFPPA des Savoies et du Bugey)
– Par téléphone : 04 79 25 42 02

A La Côte Saint André
– Yannick CROISIER, yannick.croisier@educagri.fr
– Par téléphone : 04 74 20 44 66

 

Référentiel d'emploi / Compétences acquises

Le Berger Vacher d’alpage est un salarié employé par des éleveurs bovins (lait ou viande) et ovins viande pour la saison d’alpage. Ces éleveurs sont souvent organisés en groupements pastoraux.

Les activités du berger sont principalement :

  • Conduire et alimenter le troupeau
  • Surveiller et soigner les animaux
  • Utiliser et entretenir les équipements d’alpage
  • Gérer sa vie en alpage
  • S’insérer dans l’économie locale

Le Berger vacher d’alpage travaille seul ou en équipe (équipes de 6 à 8 bergers maxi) et est responsable du troupeau que les éleveurs lui confient pendant la période estivale.

Le métier est saisonnier, mais les organisations de transhumance inverse (nord/sud) peuvent permettre des emplois à l’année.

Les capacités attestées :

  • Conduire et alimenter le troupeau (gérer les ressources fourragères, mise en place des clôtures, respect du cahier des charges)
  • Surveiller et soigner les animaux (observer et repérer les pathologies, contenir les animaux, apporter les premiers soins, mettre en œuvre une conduite adaptée pour prévenir les risques)
  • Utiliser et entretenir les équipements de l’alpage (traire et entretenir la machine à traire mobile, les groupes électrogènes, pompes…, connaître les règles de sécurité liées à la conduite en milieux accidentés)
  • Gérer sa vie en alpage (préparer la montée en alpage, prévenir les accidents, organiser l’intendance et la vie au quotidien)
  • S’insérer dans l’économie locale (assurer le rôle économique du berger : entretien du paysage, des équipements touristiques…), participer aux activités de préservation de la faune et de la flore, prévoir la complémentarité de la saisonnalité du métier de berger)
Secteur d'activité

Elevage bovins lait, ovins viande, vaches allaitantes et génisses.

  • Emplois :

Emplois de bergers vachers en alpage pour la saison d’été et de salariés en transhumance inverse pour l’hiver.
Emplois en exploitations agricoles (individuelles ou groupements d’employeurs).

  • Secteurs :

Élevage bovin
Élevage ovin ou caprin

  • Plus d’informations sur le marché de l’emploi / offres d’emplois en ligne :

Site internet de l’APECITA (Association Pour l’Emploi des Cadres Ingénieurs et Techniciens de l’Agriculture) : Rubrique “Productions animales”

Contenu et organisation de la formation

Référentiel national de formation et d’évaluation

  • Bloc de compétence n°1  – Gérer la relation Homme/Animal
  • Bloc de compétence n°2 – Assurer le suivi sanitaire du troupeau
  • Bloc de compétence n°3 – Alimentation du troupeau en estive
  • Bloc de compétence n°4 – Valoriser les ressources fourragères
  • Bloc de compétence n°5 – Traire les vaches en alpage
  • Bloc de compétence n°6 – Gérer sa vie en alpage

La formation se déroule en itinérance sur trois centres de formation : La Motte-Servolex (73), La Côte Saint-André (38), Die (26)

Les parcours sont individualisés en fonction des acquis professionnels et des diplômes déjà obtenus.

Stage en entreprise

  • 610h en centre (volume horaire maximum)
  • 8 semaines en stage (Alpage sur Isère, Savoie, Hte-Savoie, Drôme)

Évaluation et délivrance du diplôme

Évaluation en fin de parcours.

La formation est accessible en V.A.E. (Validation des Acquis de l’Expérience).

 
Conditions d'accès & poursuites d'études

Voie d’accès :

Être majeur.
Pré-requis : niveau CAP/BEP.
Avoir un projet professionnel de berger ou de vacher d’alpage
Nous avoir contacté (voir coordonnées ci-contre).
L’entrée est conditionnée à l’obtention d’un statut de stagiaire de la formation professionnelle (Cpf de transition, AREF,…)
Cela permet le financement des frais de formation et votre éventuelle indemnisation.

Autre modalité de formation que nous proposons :

Néant

Débouchés / Poursuite d’études

Insertion professionnelle rapide.