Dans le cadre de l’Enseignement à l’Initiative de l’établissement, les apprentis de 1re Bac Pro CGEA ont eu l’occasion de travailler sur la prise de notes dans l’objectif d’une restitution écrite.

Voici les les trois articles qu’ils ont rédigés à cette occasion.


Lundi 18 septembre commença la semaine d’intégration au lycée avec une réunion des nouveau BAC PRO, leurs parents et leurs patrons avec pour suite de la semaine, du camping, une visite d’exploitation, une randonnée ainsi qu’une visite avec conférence à Valence à Tech/Bio.

Lundi 18 septembre Les nouveaux Bac Pro ont étaient conviés au lycée le matin du lundi 18 septembre à 8h30 avec leurs parents pour assister à la présentation de leur formation et de leur établissement tout cela avec une ambiance conviviale et ont été accueillis avec un bon café pour qu’ensuite la matinée se termine au self. De retour du self les BAC PRO se retrouvèrent dans leur salle avec leurs patrons pour discuter et s’informer des formalités de leurs contrats toujours dans une bonne ambiance pour terminer à 17h30.

Mardi 19 Septembre

De retour au lycée le mardi 19 septembre les nouveaux BAC PRO sont allées à Paladru s’installer avec leurs tentes pour faire du camping puis sont allées visiter une ferme en poly élevage avec des animaux de bassecour et des vaches qui se situe à coté de St Geoire en Valdaine. Malgré le mauvais temps et un véhicule en panne, les élèves de BAC PRO furent conquis et la soirée se termina dans une ambiance calme et conviviale autour d’un barbecue.

Mercredi 20 septembre Les BAC PRO se regroupèrent le matin du mercredi 20 Septembre devant leurs petits déjeuners avant de partir manger le repas de midi en randonnée ou ils ont pu observer de magnifique paysage donnant sur le lac de Paladru et sur une merveilleuse bâtisse datant du 18e siècle.

Jeudi 21 Septembre Les élèves de 1re Bac Pro se retrouvèrent le matin du jeudi 21 septembre devant le lycée pour partir visiter le salon Tech/Bio qui se situe à Valence dans le sud de la France ou ils ont pu apprendre diverses choses sur l’agriculture comme : les nouvelles méthodes et machines agricoles, ou encore les nouvelles avancés, découvertes et études agricoles. Puis les élèves sont allés assister à une conférence pendant laquelle ils ont pu dialoguer avec les professionnels. Malgré un temps très chaud et un voyage un peu long les élèves furent ravis et content d’avoir pu apprendre de nouvelles choses avant le retour au lycée.

Raphael


Compte rendu de la conférence Obsalim du 21/09/17

Pendant la conférence du 21/08/17 qui s’est passée en salle 11 à Tech/Bio, nous avons étaient accueillis par un vétérinaire qui travailler sur un projet du nom d’Obsalim dont l’objectif est simple : adapter et trouver une bonne nutrition aux animaux des fermes pour éviter des maladies et une mauvaise production de produit tout en faisant des économies.

En effet son projet a beaucoup évolué avec des résultats plutôt positifs car il a découvert que les mauvaises méthodes de nutrition et la maltraitance sur les animaux avait un impact sur eux au niveau de la qualité des produits et de leurs santé ; donc un impact économique sur les agriculteurs.

La mauvaise nutrition ; donc un mauvais apport alimentaire et la maltraitance, peuvent avoir des conséquences sur la santé des animaux. Les vaches peuvent avoir quelques symptômes comme le comportement, les pieds rouges, le nez qui coule, les vaches qui se lèches entre autres.

Ces symptômes découlent d’un mauvais apport alimentaire ou d’un acte de mal traitance volontaire ou involontaire de la part de l’agriculteur. Cela aura alors pour conséquence des produits de mauvaise qualité et un bétail sujet à plus de maladies.

Il préconise donc de respecter la quantité d’apport alimentaire (pas trop peu et pas trop), faire des changements de pâture tous les trois jours au lieu de tous les jours, veiller à ce que les vache ne manque pas d’azote.

En faisant attention au taux d’azote, les vaches digèrent mieux les fibres alimentaires que l’on retrouve dans leurs matières fécales environ 30% de fibre digérés en plus avec de bons traitements, donc il y aura moins de matière fécale.

En changeant de pâture, tous les trois jours au lieu de tous les jours les protozoaires et autres bactéries qui s’attachent à la cellulose dans le rumen s’adapteront moins facilement et la vache prendra du poids plus facilement.

En conclusion : il est important pour les agriculteurs d’apporter à leurs animaux une bonne qualité de vie et les apports nécessaires pour avoir une production de qualité.

Raphael et Alexandra


Tech’n Bio : Conférence sur la luzerne


Certains élèves de la classe de 1re Pro ont assisté à une conférence sur la luzerne présentée par une personne d’Agro Transfers Resource et Territoire, une personne de l’INRA et une personne d’Arvalis (Institut du végétal) qui s’est déroulée à 13h30. Cette conférence avais pour but de présenter les avantages et inconvénients de la luzerne et comment faire une luzerne au mieux et en limitant les labours.
Il est indispensable de rappeler qu’une luzerne doit atteindre un taux de matière sèche de 85 %.
Les élèves ont appris que plus la fauche est agressive, plus la perte est importante et plus l’exposition des andains au soleil est importante, plus la luzerne sera de qualité.
Les étapes et les équipements idéals seront de faucher avec une faucheuse conditionneuse à rouleau qui sortirait des andains larges et aérés,
Les avantages de la luzerne sont :
– Élimination des chardons au bout de 3 ans
– Fertilisation azotée
– Amélioration de la structure du sol
– Fertilité du sol à long terme
Les inconvénients sont :
– Les chardons reviennent au bout de 3 ans s’il n’y a plus de luzerne
– Le bilan Potasse et Phosphore ont des résultats moins riches.